9) Deux sculptures d’Auguste Puttemans à Saint-Gilles (Bruxelles)

IMG_2306b

Sculptures d’Auguste Puttemans.

 Photos Eric Itschert

 

IMG_2316b

 

Un grand escalier à ciel ouvert mène au bel étage de la maison communale de Saint-Gilles. De part et d’autre de cet escalier et l’encadrant nous pouvons admirer deux sculptures d’Auguste Puttemans (1866-1927).

(Auguste Puttemans fut élève à l’Académie de Bruxelles (1877-1878 et 1886-1891) et a travaillé sous la direction de Charles Van der Stappen.)

J’en montre ici quelques détails.

 

En les observant de plus haut, on s’aperçoit que ces sculptures sont de gigantesques candélabres, d’où leur position encadrant l’escalier. Même s’il a aussi résidé en Angleterre et en Allemagne, Auguste Puttemans est resté un véritable bruxellois. Il est né à Bruxelles en 1866 et est décédé à Ixelles en 1927. A Bruxelles on peut encore voir de lui le monument Ferrer avenue Franklin Roosevelt en face de l’ULB : c’est une sculpture en bronze représentant un être ailé. Enfin il existe une sculpture de Puttemans aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique avec le numéro d’inventaire n° 11336 : intitulé « Masque d’enfant », il s’agit d’une tête d’enfant en bronze sur base de marbre. Sur la nuque de l’enfant on voit l’inscription « BATARDY FRES & CIE / CIRE PERDUE »

 

IMG_2314b

 

664969224

En les observant de plus haut, on s’aperçoit que ces sculptures sont de gigantesques candélabres…

 

Bibliographie :

Paul Piron : « De Belgische Beeldende Kunsternaars uit de 19de en 20ste eeuw », deuxième volume, Editions Art in Belgium, 1999, ISBN 90-76676-01-1

Wim & Greet Pas (traduction de Andrée Dessert-Corvol) : « Dictionnaire Biographique – Arts Plastiques en Belgique – 1800-2002 », ARTO 2002, volume III, édition de l’asbl « De Gulden Roos », ISBN 90-76138-03-6

Jacques Van Lennep: “Catalogue de la Sculpture – Artistes nés entre 1750 et 1882” édité par les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, dépot légal: D/1992/0324/3.